Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Blanc’

Lors que j’ai vu cette recette chez Variations Gourmandes je n’ai eu qu’une envie : la tester ! Elle tombait à pic, en ce moment, le jardin est plein de courgettes et j’ai un peu tendance à faire toujours la même tarte aux courgettes. Il était temps de changer… et après avoir essayé cette recette, je peux vous dire que c’est un vrai régal !!

Voici donc la recette de cette tarte tatin aux courgettes, thym et miel :

tarte tatin courgettes

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée rapide maison
  • une dizaine de petites courgettes
  • 3 càs de miel
  • 3 càs d’huile d’olive
  • 2 branches de thym frais
  • un pot de 275 g de ricotta
  • sel, poivre

Préparation :

Préparer une pâte feuilletée rapide dit « écossais » en suivant les explications de Variations Gourmandes ou utilisez une pâte feuilleté pur beurre du commerce, si vous êtes pressés (mais ce sera bien moins bon !).

Laver les courgettes et les émincer en fines rondelles sans le peler.

Faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse et y faire revenir les courgettes à feu vif pendant environ 10-15 minutes (il faut que les rondelles restent fermes).

Effeuiller le thym sur les courgettes et assaisonner de sel et poivre

En fin de cuisson, ajouter trois cuillères à soupe de miel, mélanger et laisser caraméliser légèrement.

Déposer les courgettes en rosaces dans un moule à tarte (ou des moules individuels) sur lequel vous saurez étalé une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Repartir la ricotta sur les courgettes et fermer avec la pâte feuilletée en la rabattant vers l’intérieur contre la paroi du moule.

Piquer légèrement la pâte à l’aide d’une fourchette

Enfourner la tarde dans un four préchauffé à 180°C pendant 20-30 minutes (surveiller la cuisson).

A la sortie du four, démouler la tarte tatin à l’aide d’une grande assiette. Elle est aussi bonne chaude que tiède.

Publicités

Read Full Post »

Ce mois-ci, les dames qui font du crochet ont lancé le défi de crocheter des bijoux. Cela tombait bien, j’en ai plusieurs dans ma liste de projets à faire. Et en particulier ce bracelet, mélangeant le tricot et le crochet, que j’avais envie de tester depuis longtemps.

bracelet tricot-chet3

J’avais craqué pour ce bracelet en le voyant ici, ou là, ou encore par là. C’est un modèle gratuit en anglais, le « Curry Cuff » de Karen Borrel, que vous pouvez télécharger sur Ravelry.

bracelet tricot-chet2 bracelet tricot-chet1

Pour une fois, je n’ai pas eu envie de couleurs. J’ai choisi un coton beige tout simple. Pour répéter trois fois le motif, j’ai monté une chainette de 15 mailles (plus une pour tourner) et j’ai suivi le tutoriel. Pour mieux comprendre cette technique, utilisant en même temps un petit crochet (ici un n°2) et une grosse aiguille à tricot (ici une n°12), je vous conseille de regarder cette vidéo où tout est très clairement expliqué.

Pour fermer le bracelet vous pouvez ajouter des boutons ou tout simplement, comme moi, réunir les deux bouts par des mailles serrés.

bracelet tricot-chet4 bracelet tricot-chet5

Ce motif est vraiment beau… mais finalement en beige on dirait un peu le bracelet en macramé de mémé. Vous ne trouvez pas ?

Read Full Post »

Par ici, on aime les yaourts bien fermes. Pour ce faire, j’ai déjà testé plusieurs astuces :

  • Utiliser uniquement des produits entiers (lait et yaourt)
  • Utiliser du lait demi-écrémé avec beaucoup de du lait en poudre
  • Faire bouillir longtemps le lait…

… Jusqu’à ce que j’essaie le lait concentré ! Quelle découverte ! Pour l’instant, ce sont les yaourts les plus fermes jamais réussis. La preuve en images (photo garantie sans trucages !!) :

Sans plus tarder, voici la recette pour préparer ces yaourts bien fermes :

Ingrédients (pour 7 grands pots) :

Préparation :

Fouetter un yaourt entier bio. Mélanger le yaourt avec un litre de lait bio entier et le lait concentré. Bien fouetter le tout.

Verser dans les pots de yaourts le mélange yaourt-lait. Mettre la yaourtière en fonctionnement pendant une dizaine d’heures.

Fermer les pots de yaourts et les mettre au frigo, au minimum 3-4 heures, avant de les déguster.

Dans tous les cas, évitez de touiller vos yaourts si vous voulez conserver leur consistance. Si vous souhaitez des yaourts sucrés, il vaut mieux sucrer la préparation lait-yaourt dès le départ afin d’éviter le touillage.

Read Full Post »

Des yaourts salés ? Cela faisait un bon moment que je voulais essayer cette recette.  Et je n’ai pas été déçue  par le résultat ! Les yaourts au camembert et à la ciboulette, sur des pommes de terre cuites à la vapeur, c’est un vrai délice.

Ingrédients (pour 7 gros pots) :

  • 800 ml de lait entier bio
  • 1 camembert
  • 1 yaourt nature entier bio
  • 1 bouquet de ciboulette
  • sel et poivre

Préparation :

Enlever la peau du camembert (quel dommage, je l’ai laissée) et le couper en petits morceaux.

Faire bouillir le lait, ajouter le camembert et le laisser fondre doucement, tout en remuant.

Laisser refroidir la préparation. Ajouter le yaourt, le sel et le poivre et passer le tout au mixeur. Puis ajouter la ciboulette ciselée.

Remplir les pots. Laisser dans la yaourtière environ 5-6 heures. Mettre les couvercles et réserver au minimum 4 heures au réfrigérateur.

Read Full Post »

Après l’indigestion du rose pour ce Défi’13, cela a été le tour du bleu…

… et surtout du gris. J’ai fait un premier granny gris-blanc, puis un deuxième, puis un troisième, puis un petit quatrième. Ces rayures gris-blanc m’ont tellement plu que j’aurais bien fait toute ma BB avec ces deux couleurs. Sauf que, je me suis promise de faire cette couverture uniquement avec des restes de laine et je vais m’y tenir !!

Le seul problème d’utiliser des restes (autre les différences de grosseur) c’est que je ne suis pas sûre que les couleurs que j’ai dans mon stock se combinent très harmonieusement entre elles. Quand je vois les grannys que j’ai pu faire avec plusieurs couleurs je ne suis pas complètement satisfaite…

L’idée m’est alors venue de faire des grannys uniquement bicolores :  une couleur toujours différente et toujours du blanc (on m’a toujours dit que « le blanc se marie toujours avec tout ») car j’ai un gros stock de laine blanche. J’ai soumis l’idée au destinataire de la couverture qui m’a dit :

– « Ah non, ça ne vas pas être joli comme ça. Le blanc ce n’est pas beau, c’est mieux quand il y a plein de couleurs ! »

– « Mais il y aura toujours plein de couleurs… et plein de blanc aussi ! »

Je ne sais pas si je l’écoute (puisque la couverture est pour lui) ou si je me laisse tenter par les grannys bicolores. Et vous, vous en pensez quoi ?

Read Full Post »

Dans la série je suis dingue des yaourts au chocolat (au chocolat au lait, au chocolat noir) le tour est venu au chocolat blanc. J’ai voulu tester une recette de yaourt au chocolat blanc mais par ici on m’a dit : « Mais je n’aime pas  spécialement le chocolat blanc ». « Ah bon ? ». « Ben non, j’aime seulement le chocolat blanc à la noix de coco ». Du coup j’ai dû improviser et faire un mixte de deux recettes, en me demandant ce que ça allait donner. Le résultat est à tomber par terre, la recette est déjà dans le top 5 des préférées à la maison. Au point que la première fois que j’ai essayé cette recette je n’ai même pas eu le temps de prendre les yaourts en photo. Cette fois-ci j’ai caché un pot pour pouvoir prendre tranquillement ces photos.

Ingrédients (pour 7 gros pots) :

  • 1 litre de lait entier bio
  • 1 yaourt entier nature bio
  • 1oo g de chocolat blanc
  • 100 g de sucre
  • 70 g de noix de coco râpée

Préparation :

Porter à ébullition le lait et la noix de coco. Hors du feu ajouter le chocolat, bien mélanger et laisser infuser pendant deux heures.

Pour ceux qui n’aiment pas retrouver des morceaux de noix de coco dans les yaourts, il est possible de filtrer le lait après ces deux heures d’infusion. Pour ma part, je laisse la noix de coco râpée, j’aime bien la retrouver dans les yaourts.

Ajouter le sucre et le yaourt et bien fouetter le tout.

Remplir les pots. Laisser dans la yaourtière environ 10 heures. Mettre les couvercles et réserver au minimum 4 heures au réfrigérateur.

Si vous avez laissé la noix de coco, celle-ci remonte à la surface et forme, avec le chocolat blanc, une première couche légèrement croustillante qu’il faudra percer pour accéder à la couche crémeuse du yaourt.

Read Full Post »

C’était aujourd’hui la date pour le nouveau défi Tricot’13, qui a été élargi à tous les arts des aiguilles (tricot, crochet, couture) pour devenir le Defi’13.

Le défi du mois portait sur le blanc. Cela fait un mois que j’essaie de réfléchir pour savoir ce que je pourrais faire en blanc… mais rien ne sort,  je ne porte jamais du blanc. Je me rends, je ne pourrais pas participer cette fois-ci… à moins que d’autres créations soient acceptées ?

En honneur à ce Defi’13 je viens de me lancer dans une petite tournée de yaourts tout blancs (lait, noix de coco et chocolat blanc). La yaourtière est en marche. J’attends le résultat avant de vous donner la recette car j’ai un peu improvisé et je ne sais pas ce que cela va donner…

Read Full Post »

Older Posts »