Feeds:
Articles
Commentaires

Lorsque j’ai réalisé ce bracelet au trico-chet, je savais que ce ne serait pas le dernier. J’ai beaucoup aimé cette technique mi-tricot mi-crochet à l’aspect macramé ou, autrement dit, « Dentelle manche à balai » (Broomstick Lace). Pourquoi ce drôle de nom ? Parce que les cercles se font avec une grosse aiguille à tricoter ou, mieux encore, avec le manche d’un balai (plus la circonférence utilisée sera grande, plus on obtient de grands motifs).

bracelet trico-chet violet

Mon premier bracelet en coton écru faisait trop penser à du macramé. Pour celui-ci j’ai utilisée une laine violette mais les poils de la laine ne rendent pas justice à ce motif. Pour mieux mettre en valeur cette dentelle, il est préférable d’utiliser du coton. Ce bracelet ne sera donc pas le dernier !

Si cette technique « Broomstick Lace » vous intéresse vous pouvez consulter cette vidéo en anglais, ou celle-ci en français, ou suivre ce tuto en images. D’autres version de ce bracelet par ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici ou ici.

Publicités

Trouvés sur ce blog, que j’aime beaucoup, trois fonds d’écran gratuits pour vos téléphones, tablettes ou ordinateurs à télécharger ici. Il s’agit de modèles d’Annie Watts.

jackalope_desktop-1024x640 kraken_desktop-1024x640 serpent_desktop-1024x640

Je vous laisse deviner lequel je viens de mettre comme fond d »écran de mon ordinateur…

Après le squelette, tout en crochet, d’un dinosaure de 120 mètres de long, que diriez-vous d’un squelette humain, tout en tricot, méditant en position du lotus sur une pyramide de boites de conserve de lait concentrée ?

Cet squelette est l’œuvre de l’artiste Ben Cuevas que vous pouvez admirer en détail sur son site. Le moindre petit os a été tricoté patiemment !

esqueleto-lana-03

esqueleto-lana-05

esqueleto-lana-02

Crédits photo : Ben Cuevas

Décidément, le tricot et le crochet se prêtent très bien aux cours de biologie et d’anatomie !

Depuis que j’avais vu ce gâteau un peu partout sur la blogosphère, je n’attendais qu’une chose : la bonne occasion pour le faire.

mare au cochons 4

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 225g de beurre mou
  • 190g de sucre
  • 225g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 œufs
  • 1 cas de lait
  • amaretto  (ou un autre alcool)

Pour la mousse au chocolat :

  • 200 g de chocolat noir à pâtisserie
  • 6 œufs
  • 1 pincée de sel

Pour la ganache au chocolat au lait :

  • 200g de chocolat pâtissier au lait
  • 20cl de crème liquide entière
  • 1 cuillère à soupe de beurre

Pour la finition :

  • 125g de pâte à sucre rose ou pâte d’amande rose
  • 11 paquets de kit kat à placer au frais
  • un ruban de 30 cm de longueur minimum

mare au cochons 3

Préparation :

Préchauffer le four à 180°. Beurrer un moule de 22 cm de diamètre et le mettre au frais.

Mélanger le beurre mou et le sucre jusqu’à l’obtention d’une consistance crémeuse. Ajouter les œufs un par un en mélangeant énergiquement.

Ajouter ensuite la farine, la levure et le lait. Bien mélanger le tout.

Verser la pâte dans le moule et laisser cuire environ 30 minutes. Laisser refroidir 10 minutes puis démouler sur une grille.

Couper le gâteau en deux dans le sens de la largeur. Déposer la base dans une assiette et la mouiller avec un mélange d’amaretto (1/3) et d’eau (2/3). Fixer du papier sulfurisé tout au tour de la base pour recevoir la mousse au chocolat.

Préparer une mousse au chocolat en suivant cette recette inratable. Et la verser sur la base du gâteau imbibée d’alcool. Laisser prendre quelques heures au frigo.

Lorsque la mousse est prise préparer la ganache au chocolat. Faire bouillir la crème puis la verser sur le chocolat et le beurre. Mélanger hors du feu jusqu’à l’obtention d’un appareil bien lisse. Conserver au frais jusqu’à léger durcissement.

Enlever le papier sulfurisé, sans risque de voir déborder la mousse puisqu’elle aura pris entre temps. Mouiller à l’amaretto (dilué dans l’eau) la deuxième moitié du gâteau. Déposer la partie mouillée contre la mousse.

Couper les kit-kats en deux et les enduire d’un peu de ganache sur la partie qui doit aller contre le gâteau pour qu’ils se collent. Verser le reste de la ganache sur le gâteau, décorer avec un ruban et mettre au frais.

Pendant ce temps préparer les petits cochons en sucre ou en pâte d’amande rose, en suivant ses conseils. Une petite photo se famille dans la boue chocolatée :

mare au cochons 2

 Ce gâteau plaira aux petits et aux grands… mais prévoyez quelques invités car il est très consistant !

mare au cochons 1

Encore et encore

Parce que le jersey de ce modèle devient très vite monotone, parce que c’est le printemps (si, si, il faut y croire) et que j’ai eu envie de quelques fleurettes… j’ai encore crocheté une énième étole japonaise. Cette fois-ci dans une petite laine violette, idéale pour affronter les fraiches soirées de mai.

étole japonaise violette1

Toujours le même plaisir à la crocheter que les fois précédentes. Cette étole a tout pour plaire : jolie, facile et rapide à crocheter. Et avec un assemblage au fur et à mesure, elle prend, à mes yeux, le statut de modèle parfait.

étole japonaise violette2

Depuis le temps que je le dis, la prochaine elle sera, enfin, multicolore !!

Lors que j’ai vu ce chinois au chocolat et au beurre de cacahuètes chez Hélène, je n’ai pas pu résister à la tentation ! J’ai presque suivi sa recette au pied de la lettre… sauf que j’ai remplacé le beurre de cacahuètes et les m&m’s par des morceaux de chocolat noir.

chinois chocolat 3

Voici la recette de ce chinois (mais je vous conseille d’aller plutôt chez elle pour suivre en images les différentes étapes de la préparation) :

Ingrédients :

Pour la pâte à brioche

  • 450g de farine
  • 100g de beurre mou
  • 50g de sucre en poudre
  • 10cl de lait
  • 2 œufs
  • 1 pointe de couteau de poudre de vanille (ou les graines d’une gousse de vanille)
  • 1 sachet de levure sèche de boulanger
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 jaune d’œuf pour la dorure

Pour la crème pâtissière au chocolat

  • 15g de Maïzena
  • 40g de sucre
  • 20cl de lait
  • 10g de beurre
  • 50g de chocolat noir
  • 1 jaune d’œuf
  • 10 cuil. à café de beurre de cacahuètes 50g de morceaux de chocolat

Pour la décoration

  • 1 blanc d’œuf
  • 100g de sucre glace
  • une poignée de M&M’s  (remplacés par 25g de chocolat en morceaux)

chinois chocolat 2

Préparation :

Dans la cuve de la machine à pain, verser les ingrédients dans l’ordre suivant : le lait, le sucre, le sel, le beurre et les œufs battus. Recouvrir avec la farine puis verser la levure (mais attention, lissez bien les conseils du fabriquant, ne faites pas comme moi !). Lancer le programme « pâte ».

Pendant ce temps, préparer la crème pâtissière au chocolat. Dans un saladier, battre le jaune d’œuf avec le sucre. Ajouter la Maïzena et mélanger. Porter le lait à ébullition et retirer du feu. Verser doucement sur les jaunes d’œufs et mélanger. Remettre sur la casserole, à feu doux et mélanger à l’aide d’un fouet, sans interruption, le mélange va épaissir. A la fin, ajouter le chocolat coupé et morceaux et le beurre. Bien mélanger pour faire fondre le tout. Laisser refroidir.

Sortir le pâton de la MAP et l’étaler en rectangle sur votre plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (saupoudrer d’un peu de farine). Étaler uniformément la crème pâtissière sur toute la surface. Puis disposer de petites cuillères de beurre de cacahuètes des morceaux de chocolat noir. Rouler en boudin et couper en tranches assez épaisses. Déposer ces tranches dans un moule à manqué beurré et fariné et laisser reposer pendant 2 heures environ, jusqu’à ce qu’il double de volume.

Préchauffer le four à 190°C. Badigeonner du jaune d’œuf battu additionné d’un filet d’eau. Faire cuire 25 à 30 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.

Pour le glaçage : fouetter le blanc d’œuf avec le sucre glace pour obtenir un mélange brillant et lisse. Verser le glaçage sur le chinois refroidi (ne faites pas comme moi !) puis décorer de quelques M&M’s avec des copeaux de chocolat et laisser durcir le glaçage avant dégustation.

chinois chocolat 1

Mon chinois a eu un petit problème de levure. De ce fait la mie n’était pas aussi moelleuse que dans la recette d’origine mais au gout c’était excellent. A refaire !! Et pourquoi pas avec du beurre de cacahuètes et des m&m’s la prochaine fois ?

Ce mois-ci, les dames qui font du crochet ont lancé le défi de crocheter des bijoux. Cela tombait bien, j’en ai plusieurs dans ma liste de projets à faire. Et en particulier ce bracelet, mélangeant le tricot et le crochet, que j’avais envie de tester depuis longtemps.

bracelet tricot-chet3

J’avais craqué pour ce bracelet en le voyant ici, ou là, ou encore par là. C’est un modèle gratuit en anglais, le « Curry Cuff » de Karen Borrel, que vous pouvez télécharger sur Ravelry.

bracelet tricot-chet2 bracelet tricot-chet1

Pour une fois, je n’ai pas eu envie de couleurs. J’ai choisi un coton beige tout simple. Pour répéter trois fois le motif, j’ai monté une chainette de 15 mailles (plus une pour tourner) et j’ai suivi le tutoriel. Pour mieux comprendre cette technique, utilisant en même temps un petit crochet (ici un n°2) et une grosse aiguille à tricot (ici une n°12), je vous conseille de regarder cette vidéo où tout est très clairement expliqué.

Pour fermer le bracelet vous pouvez ajouter des boutons ou tout simplement, comme moi, réunir les deux bouts par des mailles serrés.

bracelet tricot-chet4 bracelet tricot-chet5

Ce motif est vraiment beau… mais finalement en beige on dirait un peu le bracelet en macramé de mémé. Vous ne trouvez pas ?