Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Gadget en action’ Category

Lors que j’ai vu ce chinois au chocolat et au beurre de cacahuètes chez Hélène, je n’ai pas pu résister à la tentation ! J’ai presque suivi sa recette au pied de la lettre… sauf que j’ai remplacé le beurre de cacahuètes et les m&m’s par des morceaux de chocolat noir.

chinois chocolat 3

Voici la recette de ce chinois (mais je vous conseille d’aller plutôt chez elle pour suivre en images les différentes étapes de la préparation) :

Ingrédients :

Pour la pâte à brioche

  • 450g de farine
  • 100g de beurre mou
  • 50g de sucre en poudre
  • 10cl de lait
  • 2 œufs
  • 1 pointe de couteau de poudre de vanille (ou les graines d’une gousse de vanille)
  • 1 sachet de levure sèche de boulanger
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 jaune d’œuf pour la dorure

Pour la crème pâtissière au chocolat

  • 15g de Maïzena
  • 40g de sucre
  • 20cl de lait
  • 10g de beurre
  • 50g de chocolat noir
  • 1 jaune d’œuf
  • 10 cuil. à café de beurre de cacahuètes 50g de morceaux de chocolat

Pour la décoration

  • 1 blanc d’œuf
  • 100g de sucre glace
  • une poignée de M&M’s  (remplacés par 25g de chocolat en morceaux)

chinois chocolat 2

Préparation :

Dans la cuve de la machine à pain, verser les ingrédients dans l’ordre suivant : le lait, le sucre, le sel, le beurre et les œufs battus. Recouvrir avec la farine puis verser la levure (mais attention, lissez bien les conseils du fabriquant, ne faites pas comme moi !). Lancer le programme « pâte ».

Pendant ce temps, préparer la crème pâtissière au chocolat. Dans un saladier, battre le jaune d’œuf avec le sucre. Ajouter la Maïzena et mélanger. Porter le lait à ébullition et retirer du feu. Verser doucement sur les jaunes d’œufs et mélanger. Remettre sur la casserole, à feu doux et mélanger à l’aide d’un fouet, sans interruption, le mélange va épaissir. A la fin, ajouter le chocolat coupé et morceaux et le beurre. Bien mélanger pour faire fondre le tout. Laisser refroidir.

Sortir le pâton de la MAP et l’étaler en rectangle sur votre plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (saupoudrer d’un peu de farine). Étaler uniformément la crème pâtissière sur toute la surface. Puis disposer de petites cuillères de beurre de cacahuètes des morceaux de chocolat noir. Rouler en boudin et couper en tranches assez épaisses. Déposer ces tranches dans un moule à manqué beurré et fariné et laisser reposer pendant 2 heures environ, jusqu’à ce qu’il double de volume.

Préchauffer le four à 190°C. Badigeonner du jaune d’œuf battu additionné d’un filet d’eau. Faire cuire 25 à 30 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.

Pour le glaçage : fouetter le blanc d’œuf avec le sucre glace pour obtenir un mélange brillant et lisse. Verser le glaçage sur le chinois refroidi (ne faites pas comme moi !) puis décorer de quelques M&M’s avec des copeaux de chocolat et laisser durcir le glaçage avant dégustation.

chinois chocolat 1

Mon chinois a eu un petit problème de levure. De ce fait la mie n’était pas aussi moelleuse que dans la recette d’origine mais au gout c’était excellent. A refaire !! Et pourquoi pas avec du beurre de cacahuètes et des m&m’s la prochaine fois ?

Read Full Post »

Yaourts aux fraises

J’ai l’impression que ça fait un siècle que je ne vous ai pas fait part de mes expériences avec la yaourtière… et pour cause : le dernier post à ce sujet date déjà d’il y a plus d’un an ! Et pourtant la machine continue à tourner plusieurs fois par semaine et j’ai, depuis, expérimenté un certain nombre de recettes.

Voici la dernière création : des yaourts aux fraises, mon péché mignon du moment !

Ingrédients (pour 7 grands pots) :

  • 0,7 litre de lait entier bio
  • 1 yaourt entier bio
  • 250 g de lait concentré non sucré
  • 250 g de fraises Fabbri et leur sirop (vendues dans les épiceries italiennes)

Préparation :

Mixer finement le lait avec les fraises et leur sirop. Ajoutez un yaourt entier bio fouetté et le lait concentré. Bien mélanger le tout.

Verser dans les pots de yaourts le mélange yaourt-lait-fraises. Mettre la yaourtière en fonctionnement pendant une dizaine d’heures.

Fermer les pots de yaourts et les mettre au frigo, au minimum 3-4 heures, avant de les déguster.

Bon appétit !

Read Full Post »

Cela fait déjà plus d’un an que j’ai ce nouveau joujou et je n’ai pas encore partagé une seule des recette faite avec. Et pourtant elle tourne ma sorbetière !

Seulement, j’ai dû mal à prendre les glaces en photo (et je n’aime pas les billets sans illustrations). C’est à la sortie de la machine que les glaces ont la meilleure consistance… mais là on est trop impatients de les gouter, pas le temps de les prendre en photo. Après, s’il en reste, la sortie du congélateur est moins glorieuse, souvent les glaces durcissent et il faut les couper au couteau… pas très joli pour les immortaliser ainsi.

Tant pis pour la glace aux noix et au mascarpone, le résultat est tellement bon que même coupée au couteau elle mérite bien ce billet.

Je me suis largement inspiré de cette recette, à laquelle j’ai seulement apporté quelques légères modifications. J’ai bien évidement utilisé ma sorbetière, mais d’après la recette, on peu faire cette glace aussi sans machine.

Voici la formule magique :

Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 250 g de mascarpone
  • 3 œufs frais
  • 5 cuillères à soupe de sucre
  • 1-2 cuillères à café d’extrait de vanille
  • 3 cuillères à soupe de rhum
  • 100 g de noix en poudre
  • 100 g de cerneaux de noix

Préparation :

Faire chauffer à sec dans une poêle anti-adhésive les cerneaux de noix, en surveillant de près (cela peut brûler très vite). Dès que les noix sont grillées ajouter deux cuillères à soupe de sucre et remuer jusqu’à caramélisation (c’est très rapide). Étaler tout de suite sur une plaque ou du papier sulfurisé pour stopper la cuisson.

Mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que ils blanchissent. Incorporer le mascarpone (préalablement fouetté), la noix en poudre, l’extrait de vanille et le rhum.

Battre les blancs en neige très ferme et les ajouter délicatement au reste de la préparation.

Avec une sorbetière : laisser la préparation au frigo 2-3 heures avant de la mettre dans la machine. Déguster la glace dès qu’elle est prête, sans oublier d’incorporer avant les noix caramélisées.

Sans sorbetière : Ajouter à la préparation les noix caramélisées, verser le tout dans le moule à cake en silicone (ou dans un moule traditionnel recouvert de film plastique) et laisser une douzaine d’heures au congélateur avant de servir.

C’est un pur régal !!

Read Full Post »

Par ici, on aime les yaourts bien fermes. Pour ce faire, j’ai déjà testé plusieurs astuces :

  • Utiliser uniquement des produits entiers (lait et yaourt)
  • Utiliser du lait demi-écrémé avec beaucoup de du lait en poudre
  • Faire bouillir longtemps le lait…

… Jusqu’à ce que j’essaie le lait concentré ! Quelle découverte ! Pour l’instant, ce sont les yaourts les plus fermes jamais réussis. La preuve en images (photo garantie sans trucages !!) :

Sans plus tarder, voici la recette pour préparer ces yaourts bien fermes :

Ingrédients (pour 7 grands pots) :

Préparation :

Fouetter un yaourt entier bio. Mélanger le yaourt avec un litre de lait bio entier et le lait concentré. Bien fouetter le tout.

Verser dans les pots de yaourts le mélange yaourt-lait. Mettre la yaourtière en fonctionnement pendant une dizaine d’heures.

Fermer les pots de yaourts et les mettre au frigo, au minimum 3-4 heures, avant de les déguster.

Dans tous les cas, évitez de touiller vos yaourts si vous voulez conserver leur consistance. Si vous souhaitez des yaourts sucrés, il vaut mieux sucrer la préparation lait-yaourt dès le départ afin d’éviter le touillage.

Read Full Post »

Des yaourts salés ? Cela faisait un bon moment que je voulais essayer cette recette.  Et je n’ai pas été déçue  par le résultat ! Les yaourts au camembert et à la ciboulette, sur des pommes de terre cuites à la vapeur, c’est un vrai délice.

Ingrédients (pour 7 gros pots) :

  • 800 ml de lait entier bio
  • 1 camembert
  • 1 yaourt nature entier bio
  • 1 bouquet de ciboulette
  • sel et poivre

Préparation :

Enlever la peau du camembert (quel dommage, je l’ai laissée) et le couper en petits morceaux.

Faire bouillir le lait, ajouter le camembert et le laisser fondre doucement, tout en remuant.

Laisser refroidir la préparation. Ajouter le yaourt, le sel et le poivre et passer le tout au mixeur. Puis ajouter la ciboulette ciselée.

Remplir les pots. Laisser dans la yaourtière environ 5-6 heures. Mettre les couvercles et réserver au minimum 4 heures au réfrigérateur.

Read Full Post »

Je n’avais pas posté un article atour des yaourts depuis le mois de juin… et pour cause, cet été la vedette a été du coté des yaourts nature. Mais on dirait qu’avec l’arrivée du froid on reprend goût à manger des yaourts au chocolat bien caloriques et bien riches en magnésium. De quoi attaquer l’hiver en pleine forme !

C’est donc la reprise des recettes bien rodées par ici :

Même si le chocolat me rend dingue, vous le savez, je me force un peu à tester d’autres ingrédients. Toutes les recettes de yaourts sont par ici.

Et une fois que j’aurais fait le plein en magnésium, je compte bien reprendre les expériences avec des nouvelles recettes de yaourt.

Read Full Post »

Il n’y a pas besoin de le crier, vous l’aurez déjà compris, par ici on aime bien la noix de coco. Alors quand j’ai vu dans le livre Yaourts de Philippe Mérel et Valéry Guedes cette recette de yaourts au bounty je n’ai pas pu m’empêcher de l’essayer. Voici la recette quelque peu modifiée :

Ingrédients (pour 7 gros pots) :

  • 900 ml de lait entier bio
  • 1 yaourt nature entier bio
  • 10 mini bountys
  • 50 gr de sucre en poudre

Préparation :

Porter à ébullition le lait, le sucre et les mini bountys. Bien mélanger jusqu’à ce que les bountys soient bien fondus et mélangés. Laissez tiédir, ajouter le yaourt et bien mélanger le tout.

Remplir les pots. Laisser dans la yaourtière environ 10 heures. Mettre les couvercles et réserver au minimum 4 heures au réfrigérateur.

Verdict :

  • Question gout, ils sont bons.
  • Question « syndrome rayures » c’est pire que tout ! Et ce qui est le plus embêtant, c’est que certaines couches ont une consistance un peu douteuse.
  • Il fallait essayer cette recette, pour rire, parce que c’est rigolo d’utiliser des produits déjà tout prêts dans la cuisine. Mais je ne referais plus ces yaourts. La longue liste d’ingrédients des mini bountys fait vraiment peur. Et certaines mauvaises graisses ont du mal à s’intégrer au reste (la preuve en images).

La prochaine fois je testerais avec du vrai chocolat au lait et de la vraie noix de coco. Les yaourts seront bien meilleurs !!

Read Full Post »

Older Posts »